Resident Evil 4

Publié le par Sénéchal Grégory

Resident Evil 4 : Bienvenue en enfer

 

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous revenons sur l’un des derniers titres phares de Capcom : Resident Evil 4. Présenté initialement à l’E3 2002, et commercialisé en France début 2005, RE4 a eu tout le temps de mûrir, afin de combler totalement l’attente des millions d’aficionados attendant fébrilement depuis l’an deux mille  un nouvel opus de la saga…

           

 

Soyons clairs. Que tous ceux qui pensent retrouver Umbrella et ses expériences bactériologiques dans ce nouvel opus sachent qu’il n’est nullement question dans ce quatrième épisode de la célèbre multinationale. En effet, RE4 ouvre la voie à une nouvelle trilogie qui s’annonce tout aussi palpitante que la première. Cette fois-ci, les méchants sont bien plus organisés, vous aurez donc affaire au fanatisme des  sectes religieuses (Los Illuminados), et croyez-moi, les différents chefs de la secte ne manquent pas de charisme !  

 

 

Re4 vous met aux commandes de Leon Scott Kennedy, personnage jouable dans RE2 , qui, après les horreurs de Raccoon City et le démantèlement d’Umbrella, s’est engagé dans un puissant groupe de commandos spécialisés dans les missions les plus périlleuses.

 

 

Leon se voit charger de récupérer le sujet Ashley Graham , fille du président des Etats-Unis, enlevée soi-disant par quelques malfrats qui se cacheraient en Europe Centrale.  Mais Leon a tôt fait de s’apercevoir que le village dans lequel il a atterri ne tourne pas rond, en effet, de mystérieux villageois l’attaquent sans raison apparente  à coups de haches, de couteaux, et de torches. L’on s’aperçoit donc très vite que l’aventure mènera loin, très loin…

 

Sans spoiler le reste de l’aventure, sachez que Leon , après avoir retrouvé Ashley dans l’église, se verra contraint de quitter le village devenu sujettes aux violences les plus extrêmes, et se réfugiera avec Ashley dans le château de Salazar, dans lequel il fera des découvertes bien plus inquiétantes sur les réelles intentions du groupe sectaire.

 

Re4 est le plus beau  jeu du GC, cela va de soit ! Le passage à la 3D ouvre des possibilités nouvelles et fortes alléchantes ! L’on s’approche plus que jamais du photo réalisme, vos nerfs sont mis à rudes épreuves à chaque instant, imaginez qu’à tout moment, même lors d'une cinématique, le jeu peut vous demander de réaliser le plus rapidement possible une combinaison indiquée à l’écran, si vous êtes trop lents, c’est la mort ! Les rebondissements sont légion ! Les boss sont charismatiques à souhait (je pense plus particulièrement à Salazar et à un ex-marine dont vous retrouverez les traces dans la seconde partie du jeu) … Certaines scènes sont pour ainsi dire cultes et resteront gravées à tout jamais dans les moments forts de l’art vidéoludique !

 

Graphismes : 19/20. Le GC est exploité jusqu'à ses derniers retranchements. Re4 reste très certainement le plus beau jeu du GC (et dépasse également tout ce qui se fait actuellement sur PS2). À noter que les différentes nuances de couleur sombres, apportent beaucoup au côté malsain du titre. Un jeu d’une violence inouïe…

 

Musiques : 18/20.  Les doublages en anglais sont parfaits ! Les bruitages, coups de feux… le sont tout autant ! Les musiques, quant à elles, se font rares et discrètes mais restent excellentes dans l’ensemble !

 

Accessibilité : 20/20. La nouvelle maniabilité des RE est tout diablement parfaite ! Plus cohérente, elle laisse plus de liberté et reste très  accessible !

 

Durée de vie : 16/20 : Le plus long RE de la série ! Pas moins de vingt heures vous seront nécessaires pour venir à bout  (ou pas) la première fois des Illuminados ! D’autant plus qu’une fois le jeu fini, vous pouvez débloquer différents bonus très plaisants !

 

Scénario : 18/20. Certes Umbrella n’est plus là, mais les Illuminados eux le sont, et croyez bien que les ficelles de l’intrigue ont été mêlées de manière à vous tenir en haleine jusqu’au bout !

 

Combats: 19/20. L'entrainement chez les commandos de Leon a été fructieux! Un arsenal énorme, proposé par un marchand étrange en l'échange de pesetas, lui est proposé! À noter que les armes possèdent toutes une visée laser et que la localisation des dégats est excellement bien gérée!  Moult possibilités de combats à mains nues vous sont également proposées...

 

Note Globale : 19.5/20. Tout simplement l’expèrience vidéoludique la plus palpitante à laquelle j’ai pu m’essayer jusqu’à aujourdh’ui. Les références cinématographiques sont légions, les graphismes sant ravageurs, l’on se rapproche de la perfection ! Si vous ne l’achetez pas, c’est vraiment que vous n'aimez pas les jeux vidéo et que vous n'êtes pas digne de surfer sur ce blog!  Certainement l'un des meilleurs jeux de l'année 2005... À posséder absolument!

 

Publié dans jeuxvideo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Equipe de http://jeuxvideo.over-blog.net 09/06/2005 11:31

RE4 s'est très bien vendu en France , nous sommes convaincus qu'il a acquis de nombreux fans ! N'hésitez pas à vous exprimer encore et toujours! ;o)